Les Assistant(e)s Office Manager en Start-up, une bonne idée ?

Les start-ups, qu’est-ce que c’est ?

La Start-up ou « jeune pousse » est un terme anglais qui signifie une jeune entreprise innovante se spécialisant dans le secteur des nouvelles technologies, mais peut aussi plus globalement désigner des structures extrêmement différentes, tant en termes de maturité qu’en type d’organisation, qui connaissent une forte montée de croissance.

Avant un premier tour de financement, la « jeune pousse » ne réunit généralement que le(s) fondateur(s). Mais très vite, les premiers recrutements s’imposent comme une étape cruciale : il faut parvenir à s’entourer des meilleurs car c’est grâce à eux que l’entreprise va passer les différentes étapes importantes sur le chemin de son développement et de sa pérennité.

Elle a encore peu ou pas de client et se concentre sur la finalisation du développement de son  produit/service. Pour autant, la partie relative à la gestion administrative existe déjà, est incontournable et les tâches qui la composent croissent irrémédiablement.

Démarrer sans Assistant(e) Office Manager, un risque

Au départ dans la majorité des cas, les fondateurs s’acquittent eux-mêmes de ces responsabilités, souvent le week-end, en dehors du temps de travail, pour ne pas amputer sur le temps précieux consacré au développement lié à leur cœur de métier.

Après avoir réussi un premier tour de financement, l’équipe s’étoffe et se structure. Il s’agit alors le plus souvent d’une entreprise de 10-20 employés, qui commence à développer une culture interne et des traditions.

C’est généralement à ce stade que les fondateurs réalisent qu’ils ne vont plus pouvoir cumuler les rôles au risque de nettement ralentir, voire compromettre le développement de la jeune structure. La décision de recruter un(e) Assistant(e) Office Manager s’impose alors.

Le but n’est pas de développer ici le contenu du poste d’Assistant(e) Office Manager, ni de lister les qualités nécessaires pour tenir valablement ce poste, ceci ayant fait l’objet d’un précédent article, mais bien de mettre en exergue ses avantages et inconvénients dans le modèle start-up.

start-up et assistant office manager

Les avantages des start-ups misant sur le poste d’Assitant(e) Office Manager.

Avoir un(e) assistant(e) office manager dans votre start-up dispose de plusieurs avantages.

Bousculer votre quotidien

  • Vous avez l’esprit entrepreneurial et aimez bâtir vos postes en partant de rien, mettre en place des outils et initier des procédures, le poste d’Assistant(e) Office Manager pourrait vous séduire.
  • Vous pourrez être force de propositions et évoluer sur un mode de collaboration autonome, agile et responsabilisant.
  • Vous ne vous ennuierez jamais avec un poste dense et des journées aussi variées que remplies.
  • Vous appendrez sans cesse, loin d’une monotone routine.

Vivre une expérience riche

  • Vos missions tant internes qu’externes généreront des contacts nombreux et riches.
  • Vous êtes sur le sujet de la rémunération plutôt patient et compréhensif au départ et possédez la culture de la prime. Les fondateurs recherchent en effet des employés engagés qu’ils sauront récompenser le moment venu.

Avoir plus de liberté

  • Vous aimez prendre soin des autres et le rôle d’ « Happiness Officer » vous ira comme un gant.
  • Vous préférez travailler dans des environnements moins conventionnels et plus détendus en matière de Dress code par exemple.

S’il y a à priori beaucoup d’avantages dans ce modèle professionnel, il ne faut cependant pas en occulter les points moins motivants.

Les inconvénients du poste d’Assistant(e) Office Manager en start-up

Le salaire en conséquence

  • Vous accepterez un salaire, au départ en tous cas, inférieur à celui auquel vous pourriez prétendre dans des structures plus grandes.
  • Selon la même logique, les avantages annexes (CE, intéressement…) seront quasi inexistants.

Des responsabilités importantes

  • Les conditions de travail, conviviales certes, seront aussi plus « spartiates » et feront la part belle au nom de l’agilité à l’Open Space, voire Open Flex par exemple.
  • Le but de la Start-up étant de se développer, le risque lié au poste d’Assistant(e) Office Manager est de voir ses responsabilités croître en niveau et en volume avec un temps de travail pour les mener à bien qui lui, n’est pas extensible à l’infini… bref en d’autres termes, vous risquez d’être vite débordé !
  • Vous devrez assumer des responsabilités importantes pour la vie de l’entreprise, qui requièrent études et réflexion, mais devrez dans le même temps réaliser des tâches nettement moins intéressantes et valorisantes pourtant tout à fait nécessaires et parfois très chronophages.

Un avenir dans la start-up entre guillemets.

  • Vous accepterez le risque de non pérennité lié au statut de Start-up, puisque selon les chiffres, 90% d’entre elles ne passeront pas l’échéance des 5 ans.
  • Si la structure se développe bien vous n’êtes pas à l’abri du risque de revente et des conséquences que pourrait imposer ce changement de mains pour votre poste et vos fonctions…

Bref, comme en toutes choses, il y a dans le modèle Start-up des points très positifs et d’autres qui le sont moins.

Assistant(e)s prenez le temps de l’introspection, de bien identifier vos forces et faiblesses, vos attentes et objectifs avant de vous lancer. Et si les clignotants sont  au vert, foncez ! Le fait d’apporter sa pierre à l’édifice, de participer concrètement au développement d’une jeune structure et à sa réussite est une aventure aussi stimulante que motivante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *